Le diable est dans les détails… y compris pour votre épargne !

Vous vous êtes mis à la salade et avez troqué l’ascenseur pour les escaliers ? Avec l’arrivée des premiers rayons de soleil, la plupart d’entre nous « s’activent » afin de se préparer pour l’été : manches et jupes courtes, plage de sable fin… D’autres ne s’ennuient pas avec cela : avoir (ou retrouver) la forme et suivre un régime requiert des efforts et, plus important encore, de l’endurance.Il en va de même avec votre épargne : vous devez agir sur le long terme. Et comme lorsqu’il s’agit de retrouver la forme ou de perdre du poids, le diable est dans les détails : chaque centime dépensé inconsciemment devra être gagné à nouveau afin d’être épargné !

Gagner plus ou dépenser moins

Idéalement, vous devriez placer 10 % de vos revenus dans votre épargne. Si vous n’êtes pas satisfait de votre niveau d’épargne ou s’il vous est difficile d’épargner pour des projets particuliers comme des vacances, et surtout si vous avez du mal à joindre les deux bouts, deux options s’offrent à vous : gagner plus ou dépenser moins. Vu que la plupart d’entre nous n’ont pas l’opportunité de simplement « gagner plus », concentrons-nous sur nos habitudes de dépense…

Éviter les « pièges poussant à la dépense » à la maison

Au cours des dernières décennies, notre société est devenue de plus en plus consciente de certaines dépenses inutiles telles que laisser couler l’eau lorsque l’on se brosse les dents ou laisser la lumière du hall allumée pendant qu’on regarde la télé. Voici une série d’habitudes supplémentaires faciles à éviter, qui feront du bien à votre livret d’épargne…

  • Cet été, buvez de l’eau du robinet et des jus de fruit frais plutôt que de l’eau en bouteille et des boissons gazeuses. Utilisez des glaçons ou conservez l’eau du robinet dans le frigo plutôt que de laisser l’eau du robinet couler quelque temps.
  • Éteignez vos appareils électriques : les laisser en veille (avec le témoin rouge allumé) peut vous coûter près de 10 % de votre facture d’électricité annuelle. Sans oublier que ce n’est pas bon pour notre planète.
  • Les ampoules poussiéreuses perdent de leur puissance et consomment jusqu’à 20 % d’électricité en plus. Donc ne les oubliez pas lors du nettoyage de printemps !
  • Cuisinez en grandes quantités, surgelez-en une partie et emportez votre repas fait maison au travail. Vous pouvez facilement économiser des dizaines d’euros par mois et continuer à profiter d’un café entre collègues sur une terrasse ensoleillée ou d’une crème glacée et d’une petite promenade dans le parc.

 … et en voiture

Nous savons tous que « le temps, c’est de l’argent ». C’est valable dans les deux sens : une augmentation de la vitesse de croisière de 100 km/h à 120 km/h induit une hausse de la consommation de carburant de plus de 40 %. Voici d’autres pièges que vous pouvez éviter :

  • Un véhicule chargé consomme davantage (env. 5 % en plus tous les 100 kg). Ne soyez donc pas paresseux : déchargez les vélos, le coffre de toit, l’équipement de camping, les clubs de golf…
  • Pas besoin d’enfoncer la pédale de gaz lorsque vous démarrez votre voiture… du moins pas celle que vous utilisez pour aller travailler.
  • Les embouteillages sont une réalité, même au Luxembourg : épargnez quelques euros (et probablement aussi des médicaments pour la tension) en restant calme et en conduisant à vitesse régulière, plutôt qu’en freinant et en accélérant vigoureusement tout le temps !

Vous connaissez d’autres pièges que nous pourrions tous éviter au quotidien ?

 

Articles susceptibles de vous intéresser