Randonner dans les forêts luxembourgeoises

Savez-vous que plus d’un quart du Grand-Duché regorge de vastes plaines ouvertes, de majestueux plateaux et de parcs abritant des forêts luxuriantes ? Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Statec), le Grand-Duché présente le taux de boisement le plus élevé des quatre pays de la Grande Région. Sa zone forestière couvre en effet environ 88 000 hectares et plus de 85 % des forêts se situent à moins de 1,5 km d’une agglomération. Il existe tant de sentiers différents dans les cinq régions du Luxembourg que le pays constitue une destination idéale pour la randonnée, de la capitale à ses environs, en passant par les Ardennes, les Terres Rouges, la région de Mullerthal et la vallée de la Moselle.

Une capitale entourée de forêts

La ville de Luxembourg comporte environ 1 055 hectares de forêts, soit plus de 20 % de sa superficie totale. Le sud de la ville est riche en forêts communales, notamment Hamm, Cessange, Kockelscheuer, Tawioun et Birelergronn. Dans le nord, accessible par le quartier de Muhlenbach, la forêt de Bambësch constitue le plus vaste massif forestier de Luxembourg-Ville. De nombreux sentiers de randonnée et de découverte de la nature s’offrent aux promeneurs et sont balisés pour la course à pied, de 4,6 km (Lièvre) à 7,5 km (Hibou). Pour les plus sportifs, un parcours de santé de 2,7 km est proposé avec 18 agrès ainsi qu’un parcours de cross de 5,5 km. Vous trouverez plus d’informations sur les parcours de course à pied et de santé dans les secteurs de Bambësch et de Hamm-Kockelscheuer en téléchargeant les dépliants sur le site Internet VDL (Ville de Luxembourg).

Les merveilleux paysages d’Éislek

Situées dans la partie septentrionale du pays, les Ardennes luxembourgeoises (Éislek) représentent un tiers de la surface du Grand-Duché et près de la moitié de sa zone forestière. Forêts luxuriantes, collines verdoyantes, vallées profondes et plateaux battus par le vent… Telles sont les caractéristiques de cette région qui accueille deux parcs naturels, le Parc Naturel de la Haute-Sûre et le Parc Naturel de l’Our, qui offrent tous deux des expériences de randonnée exceptionnelles. Se déployant sur 400 km, les 23 sentiers circulaires du NaturWanderPark delux vous mènent à travers des paysages culturels et naturels uniques le long des rivières Sûre et Our. Certifié par le label de qualité « Leading Quality Trail – Best of Europe », le sentier de randonnée de l’Escapardenne, qui s’étire sur 159 km entre ttelbruck et La Roche-en-Ardenne (en Belgique), vous permet de découvrir de splendides panoramas. Plus d’informations sur www.visit-eislek.lu/fr.

Les Terres Rouges

Situées dans le sud du Grand-Duché, les Terres Rouges sont fortement marquées par leur culture industrielle, puisqu’elles doivent leur nom aux anciennes mines de fer à ciel ouvert qui ont aujourd’hui laissé place à des réserves naturelles protégées et à de nombreux sentiers de VTT et de randonnée. Le parc de Galgenberg (Gaalgebierg), qui se trouve dans la capitale régionale d’Esch-sur-Alzette, vaut également le détour. Plus d’informations sur www.redrock.lu/fr.

La Petite Suisse du Grand-Duché

Souvent surnommée la « Petite Suisse du Luxembourg », Mullerthal (Mëllerdall en luxembourgeois) offre à voir des paysages vallonnés qui rappellent la Confédération helvétique. La région est dotée d’un héritage géologique aussi varié qu’unique, constitué de falaises de grès aux ravins étroits et aux gorges abruptes. Raison pour laquelle le parc naturel Mëllerdall est également un Géoparc visant à sensibiliser le public à cette zone géologique grâce au tourisme. Sur une longueur de 112 km, le spectaculaire sentier de Mullerthal sillonne à travers les particularités de la région. Les chemins naturels traversent des forêts et des prairies et se conjuguent à d’impressionnants canyons et à des formations rocheuses étranges. Plus d’informations sur www.mullerthal.lu/fr et www.mullerthal-trail.lu.

Escapades dans la nature mosellane

Formant une frontière naturelle avec l’Allemagne, la rivière Moselle prête son nom à l’une des plus belles vallées du Luxembourg, réputée pour ses caves à vins, ses hôtels de charme, ses villes médiévales… et ses paysages. La région compte plusieurs réserves naturelles – Grouf et Strombierg à Schengen, Haff Réimech et Biodiversum au fond des vallées bordées de vignes entre Schengen et Remich, Kuebendällchen à Wintrange – ainsi qu’une pléthore de sentiers thématiques destinés à l’observation d’innombrables espèces animales et florales. Plus d’informations sur www.visitmoselle.lu/fr.

Le bon plan santé

Marcher dans la forêt a bien des vertus pour votre santé, physique comme mentale. De nombreuses études scientifiques ont montré que les composés organiques libérés par les arbres, les phytoncides, renforcent le système immunitaire, réduisent la pression artérielle et la glycémie et améliorent la concentration, la mémoire, le système cardiovasculaire et le métabolisme. Au Japon, la sylvothérapie, ou thérapie par les arbres, a été reconnue médecine préventive en 1982. Les arbres sont en effet connus pour réduire le stress et le risque de dépression.

Et la bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas nécessaire de parcourir les forêts pendant des heures pour ressentir leurs bienfaits : quelques minutes suffisent. Alors, n’hésitez pas et prenez régulièrement votre dose de bain de forêt, ne serait-ce qu’une fois par semaine, pour vous sentir mieux dans votre tête comme dans votre corps. Pourquoi ne pas vous accorder une charmante balade en forêt pendant votre pause du midi ? Comme vous le savez maintenant, au Luxembourg, la forêt n’est jamais bien loin…

05/19

Articles susceptibles de vous intéresser

  • L’immigration a toujours joué un rôle majeur dans le développement économique, une tendance qui ne s’est jamais démentie. En 1961, la Luxembourg comptait 314 900 habitants, dont 13,2 % d’étrangers. Le 1er janvier 2018, la population du pays a atteint 602 005 habitants, parmi lesquels 47,9 % d’étrangers !

  • Tous les ans, c’est la même histoire. Les vacances d’été viennent à peine de commencer que vous ne savez pas quoi faire pour occuper vos enfants. Quelle est la meilleure solution pour vos enfants ?

  • L’été est là. Un moment peut-être inoubliable pour les familles du monde entier. L’école étant finie, les vacances d’été annuelles et la destination touristique à la mode sont au cœur des conversations. Mais lorsque vous vivez à l’étranger, le concept de vacances est différent et se traduit souvent par un dilemme aboutissant parfois... à une absence de vacances