Plans d’épargne-pension fiscalement déductibles

Nous savons tous que nous devons préparer notre retraite dès à présent mais souvent, nous avons tendance à estimer que nous avons encore le temps d’y penser et que cela peut attendre !  Dans cet article, je vous en dis un peu plus sur les formules d’épargne-pension. En plus de vous aider à préparer votre retraite, ces formules vous permettent de bénéficier de belles déductions fiscales grâce aux sommes d’argent que vous épargnez en vue de cette retraite.

Les avantages d’un plan d’épargne-pension

Les plans d’épargne-pension vous permettent de pallier entièrement ou partiellement (en fonction du montant payé) l’écart entre votre dernier salaire et votre pension (inférieure). De plus, vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux pendant la phase d’accumulation de l’épargne : le montant fiscalement déductible du plan d’épargne-pension dépend de votre âge ; il commence à 1.500 € par an pour les moins de 40 ans et va jusque à 3.200 € pour les plus de 55 ans.

Types de plans d’épargne-pension

Ces plans d’épargne font l’objet d’un contrat, signé avec une compagnie d’assurance en collaboration avec une banque où l’argent épargné est investi. La plupart des plans d’épargne-pension proposent différentes possibilités d’investissements pour votre épargne. L’option classique est une approche traditionnelle basée sur des intérêts ; ce produit dynamique offre la possibilité d’investir en partie dans des fonds de placement dans l’espoir d’obtenir un rendement supérieur. La répartition entre des liquidités, des obligations et des actions au sein du fonds de placement dépend de votre stratégie d’investissement et du cadre légal : plus vous avancerez en âge, moins le pourcentage de valeurs mobilières pourra être élevé dans votre plan de pension.

 Plan d’épargne-pension activé

Arrivé à l’échéance (généralement à l’âge de la pension), le plan d’épargne-pension commencera à porter ses fruits. Vous toucherez votre épargne suivant la combinaison des deux options suivantes : vous pouvez toucher les bénéfices de votre plan d’épargne-pension mensuellement jusqu’à votre décès ; ou vous pouvez les toucher d’un seul coup (ce paiement ne peut représenter que maximum 50 % du montant de pension contracté). Et dans le cas où il y a toujours des fonds dans le plan au moment du décès, le reste du montant épargné sera versé aux bénéficiaires stipulés sur le contrat (l’épouse, les enfants, les petits-enfants…)

Astuce : vu les incertitudes concernant l’avenir des pensions en Europe, ce produit d’épargne devrait figurer au sommet de votre liste de priorités !
La dernière réforme luxembourgeoise en date relative aux pensions ajuste les futures pensions de telle manière qu’elle va soit diminuer le montant des pensions versé, soit obliger l’assuré à travailler au moins 3 années supplémentaires ; ne serait-il pas mieux de ne pas avoir à choisir cette option ?

Articles susceptibles de vous intéresser