A quel âge souscrire une épargne-pension ?

La question peut paraître saugrenue, surtout si vous êtes jeune et venez à peine d’entrer dans le monde du travail. La pension, c’est le cadet de vos soucis et votre attitude est tout à fait compréhensible.

Quel avenir pour les retraites ?

A y regarder de plus près, penser à sa retraite lorsqu’on est jeune actif a du sens. Tout d’abord parce que l’on quitte le monde du travail, le revenu diminue de 40% et implique une forte baisse du niveau de vie. Il vaut donc mieux anticiper le plus tôt possible ce changement radical. Ensuite, la baisse persistante de la fécondité et l’allongement de l’espérance de vie ont conduit à un vieillissement de la population en Europe et cette tendance n’est pas près de s’arrêter. Selon Eurostat, l’Office statistique de l’Union européenne, d’ici 2050, 17% de la population aura plus de 65 ans, 11% 80 ans et plus et seulement 15% entre 0 et 14 ans. En d’autres termes, même avec une immigration massive dans les années à venir, la part de la population active va diminuer en Europe, ce qui n’est pas sans risque sur le régime de retraite tel que nous le connaissons actuellement.

Les trois piliers

Au Luxembourg, l’âge de la retraite et fixé à 65 ans. Une pension de vieillesse vous est alors accordée à condition d’avoir rempli un stage d’au moins 120 mois de périodes d’assurance obligatoire. C’est le régime de sécurité sociale obligatoire (appelé 1er pilier) pour lequel votre employeur ou vous-même si vous êtes votre propre patron est tenu de cotiser. Il existe un 2e pilier, le régime complémentaire de pension mis en place par l’employeur au profit de l’ensemble des salariés de l’entreprise ou de certaines catégories d’entre eux. Vient ensuite le 3e pilier, la souscription à une contrat de prévoyance-vieillesse. Celle-ci repose sur une initiative privée et a pour objet de permettre au souscripteur de se créer une épargne à l’âge de la retraite. 

A rendement garanti ou variable ?

Il existe deux possibilités de souscrire un contrat individuel de prévoyance-vieillesse. Soit vous optez pour une assurance vie à rendement garanti, soit vous choisissez un fonds d’épargne-pension dont le rendement est variable. Il s’agit d’un fonds de placement établi spécifiquement dans le cadre de l’épargne-pension, géré par une gestionnaire de patrimoine et dont vous pouvez établir vous-même la stratégie d’investissement. Le dépôt n’est pas protégé puisqu’il est soumis aux fluctuations des marchés boursiers mais le rendement est normalement plus élevé qu’un placement à moindre risque.

Le plus tôt possible et jamais trop tard !

Quel que soit votre choix – rendement garanti ou variable -, plus vous commencerez tôt, plus le rendement sera important grâce notamment à la capitalisation des intérêts et des revenus et plus votre complément de pension sera élevé au moment de votre retraite. De plus, la souscription à une assurance prévoyance-vieillesse vous donne droit, sous certaines conditions – notamment le fait que le contrat doit courir sur une durée de 10 ans minimum -, à une déduction fiscale dont le plafond est de 3.200 euros par an et par contribuable, peu importe l'âge de ce dernier.

Vous l’avez compris : dès que vous commencez à travailler, vous avez tout intérêt à souscrire une assurance prévoyance-vieillesse. Le retraité que vous serez dans des dizaines d’années vous remerciera jamais assez de votre prévoyance. Vous bénéficiez de l’avantage fiscal lié à l’épargne-pension dès l’âge de 18 ans et jusqu’à 65 ans.

Et si vous n’êtes plus tout jeune, vous ne devez pas nécessairement renoncer à ce type d’épargne. Entamer une épargne-pension, même à 55 ans, peut s’avérer intéressant. Vous avez encore le temps de constituer un capital important et de profiter d’un bon avantage fiscal. Il n’est jamais trop tard pour commencer à épargner !

Articles susceptibles de vous intéresser

  • Chaque année, il faut remplir sa déclaration d’impôts. Pour beaucoup d’entre vous, cet exercice annuel s’apparente à une corvée. C’est dommage car une déclaration fiscale, quand elle est correctement optimisée, peut vous faire gagner de l’argent en réduisant le montant de vos impôts.

  • Si la totalité de votre salaire/pension ou de votre argent de poche ne vous est pas nécessaire pour couvrir l'ensemble de vos frais mensuels, il serait temps de considérer le plan d'épargne automatique.

  • Vous souhaitez donner un meilleur rendement à votre épargne et effectuer vos premiers pas dans le monde de l’investissement mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Essayer l’investissement périodique ? En voici les principaux avantages.