Voiture : acheter ou louer ?

Nous voici en janvier, synonyme d’un événement incontournable au Grand-Duché de Luxembourg : l’« Autofestival » ! Si vous souhaitez vous offrir une nouvelle voiture cette année, vous allez probablement vous poser la question suivante : faut-il acheter ou louer ? Afin de vous aider à prendre une décision, nous avons établi une liste résumant les points essentiels des deux formules.

Propriété

Lorsque vous achetez une voiture, vous en êtes évidemment le propriétaire et vous pouvez la conserver aussi longtemps que vous le désirez. Dans le cadre d’un crédit-bail, vous êtes libre d’utiliser le véhicule, mais tenu de le restituer à la fin de la période de location. Toutefois, vous avez souvent la possibilité de l’acquérir auprès de la société de crédit-bail.

Frais initiaux

L’achat d’un véhicule implique le règlement du prix au comptant ou d’un acompte, de taxes, de frais d’immatriculation et autres frais. Pour louer une voiture en crédit-bail, vous devez généralement verser un acompte, ainsi que régler un dépôt de garantie remboursable, des taxes et autres frais. 

Versements mensuels

Si vous décidez de souscrire un emprunt aux fins d’achat d’un véhicule, cela vous coûte généralement plus cher en définitive que le crédit-bail. En effet, en cas d’achat, vous acquittez le prix d’achat total du véhicule, auquel s’ajoutent les intérêts, les taxes et les commissions. Les remboursements de crédit-bail sont presque toujours inférieurs aux remboursements d’un emprunt, car vous ne réglez que la dépréciation du véhicule au cours de la durée du crédit-bail, à laquelle s’ajoutent les frais de location, les taxes et les commissions.

Bien entendu, à l’issue du crédit automobile, vous êtes effectivement propriétaire du véhicule, ce qui n’est pas le cas avec une formule de crédit-bail.

Kilométrage

Vous êtes libre de faire autant de kilomètres que vous le souhaitez avec votre propre véhicule ; notez toutefois que plus le kilométrage est élevé, plus la valeur de revente est réduite. La plupart des contrats de crédit-bail fixent un plafond de kilométrage, souvent compris entre 15 000 et 20 000 kilomètres par an. En cas de dépassement du plafond indiqué, vous êtes tenu de régler un supplément. 

Personnalisation 

Si vous possédez un véhicule, vous pouvez essentiellement le modifier et le personnaliser (tuning) comme vous le souhaitez (il devra tout de même passer avec succès le contrôle technique de la SNCT, toutefois). En revanche, une société de crédit-bail exige que le véhicule restitué soit propre à la revente, vous devez donc retirer les éventuels éléments personnalisés ou supprimer toute modification avant de restituer le véhicule. En cas de dommages résiduels, vous êtes tenu de régler les réparations. 

Valeur future

Votre propre véhicule va subir une dépréciation au fil du temps, mais sa valeur de rachat vous appartient en tout état de cause. L’avantage du crédit-bail est que la dépréciation ne vous affecte pas sur le plan financier. Inconvénient : vous n’avez aucun titre de propriété sur le véhicule.

Résiliation anticipée

Si vous êtes propriétaire de votre véhicule, vous pouvez le vendre ou le négocier à tout moment. Si nécessaire, le montant de la vente peut être utilisé pour rembourser le solde de l’emprunt. Toutefois, en cas de résiliation anticipée du contrat de crédit-bail, les frais peuvent s’avérer presque aussi élevés que le respect du contrat. 

Nous espérons que cette vue d’ensemble vous a donné un aperçu des avantages et des inconvénients de l’achat et du crédit-bail. Quelle que soit votre décision, profitez de votre nouvelle voiture et soyez prudent !

Articles susceptibles de vous intéresser

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Ces cookies de base sont essentiels au bon fonctionnement de ce site web. Ils enregistrent, par exemple, vos préférences linguistiques. Ils permettent aussi d’analyser de façon anonyme la manière dont le site est utilisé. Plus d'informations dans notre Cookie Policy.

Je refuse J'accepte