Qui a droit à une pension de vieillesse au Luxembourg ?

Saviez-vous que le système de pension vieillesse du Luxembourg est l’un des meilleurs au monde ? Selon le Global Age Watch Index 2015 publié par HelpAge International, un réseau mondial d’organisations qui défendent le droit de l’ensemble des personnes âgées à mener leurs vies avec dignité, en bonne santé et en toute sécurité, le Luxembourg se classe en matière de sécurité des revenus, avec le deuxième revenu national brut par habitant (59 241,90 USD) et le deuxième plus faible taux de pauvreté régional des seniors (2,7 %). Mais comment fonctionnent les pensions de retraite dans le Grand-Duché, qui peut en bénéficier et comment ?

Il est tout à fait possible, pour un expatrié ou un travailleur transfrontalier, de passer sa retraite au Luxembourg. Pour pouvoir bénéficier d'une pension de retraite au Grand-Duché of Luxembourg à l’âge de 65 ans, vous devez avoir versé des cotisations dans le plan de retraite – qu'il s’agisse d'une assurance obligatoire, continuée, facultative ou de périodes d’achat rétroactif - pendant un stage minimal de 120 mois au Luxembourg ou dans un autre pays de l’UE. Les versements de retraite sont transférés d'un pays à l’autre au sein de l’Union européenne. Même certains pays hors UE, comme les États-Unis, peuvent transférer l’ensemble ou une partie des droits. N’hésitez donc pas à consulter les conditions de votre pays d’origine lorsque l’heure de votre retraite approchera.

Si vous ne remplissez pas les conditions de cotisation à un plan de retraite au Luxembourg comme indiqué ci-dessus, deux options s’offrent à vous. Option 1 : vous continuez votre activité professionnelle chez le même employeur et, dans ce cas, la pension pourra être versée au terme de la période de cotisation obligatoire de 120 mois. Option 2 : vous demandez le remboursement des cotisations (parts employeur et salarié) versées au Luxembourg, indexées sur l’inflation, et perdez votre droit à une pension au Luxembourg.

 

Puis-je bénéficier d'une pension anticipée ?

Oui, sous certaines conditions. Vous pouvez partir à la retraite à l’âge de 57 ans si vous pouvez justifier de 480 mois de cotisation à l’assurance obligatoire. Dans le cas contraire, vous pouvez prendre votre retraite à l'âge de 60 ans à condition d’avoir versé 480 mois de cotisations, dont une période de 120 mois d’assurance obligatoire, continuée, facultative ou rétroactive. Pensez-y à deux fois avant de demander une retraite anticipée. Vous avez le droit d'exercer une activité professionnelle, mais celle-ci est susceptible d’affecter l’attribution, le maintien et le calcul de votre pension. Si vous bénéficiez de la pension de vieillesse normale à l’âge de 65 ans, l’exercice d'une activité professionnelle n’a aucun effet sur le calcul de votre pension.

Comment ma pension est-elle calculée ?

Quelque mois avant votre départ à la retraite, vous devez faire votre demande au fonds de pension du pays où vous résidez. Le pays de résidence calcule ensuite les droits acquis selon la législation et celle du ou des pays dans lesquels vous avez cotisé, selon les accords européens et bilatéraux. Vous bénéficierez des prestations de chaque pays où vous avez versé des cotisations conformément à la législation de chacun d’entre eux. Si vous vivez au Luxembourg au moment de votre retraite, vous devez envoyer votre formulaire de demande  [1], correctement rempli et dûment signé, à la Caisse nationale d’assurance pension (CNAP). Le montant de votre pension dépend de plusieurs facteurs : la durée de votre carrière professionnelle, les salaires perçus au cours de votre stage d’assurance et le plafond des revenus soumis à cotisations (autrement dit, le montant au-delà duquel le salaire déclaré n’est pas considéré comme inclus dans l’assiette de calcul, qui est égal à cinq fois le salaire minimum social [2]).

Le stage – d'une durée maximale de 40 ans - comprend des périodes d’assurance obligatoire et des périodes d’assurance assimilées. Ces périodes sont prises en compte pour établir les droits à la pension (période de cotisation) et pour en calculer le montant (majorations proportionnelles et majorations forfaitaires). Il est utile de savoir que les périodes d’assurance assimilées, non couvertes par les cotisations, comprennent entre autres les années d’étude et de formation professionnelle entre 18 et 27 ans. Si vous êtes concerné, n’oubliez pas de fournir à la CNPA, en plus de votre formulaire de demande, une copie de votre diplôme ou certificat d'inscription de l’établissement d’enseignement.  

[1] Vous pouvez le télécharger ici (en français uniquement).
[2] Le salaire minimum social est de 2 048,54 € (majoré de 20 % pour un travailleur qualifié).

Génération Pension Universal Life

Pour obtenir de plus amples informations sur les pensions de vieillesse, vous pouvez visiter le site web de la CNAP. Et n’oubliez pas que vous pouvez vous constituer une pension personnelle individuelle complémentaire si vous craignez de perdre votre pouvoir d’achat lorsque vous partirez à la retraite. Génération Pension – Universal Life, une police d’assurance-vie d’ING Luxembourg, vous permet de faire fructifier votre épargne sans faire de réductions et sans vous inquiéter de la gestion de ce capital, et de déduire l’argent mis de côté de votre base d’imposition – le montant déductible maximum est de 3 200 EUR par an compter de l’année fiscale 2017. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre produit, cliquez ici.

04/20

My Money

Articles susceptibles de vous intéresser