10 astuces pour améliorer la sécurité de votre Wi-Fi

Vous saviez certainement que la sécurité d’un réseau peut-être compromise dans les lieux d’accès public, mais aussi chez vous, à la maison avec le sans fil. Voici 10 astuces pour mieux protéger votre réseau perso :

Bien choisir le protocole de sécurité utilisé

Il existe plusieurs protocoles de sécurité : le protocole « WEP » est le plus ancien et également le plus vulnérable. Le protocole « WPA » offre un niveau de sécurité supérieur au protocole « WEP », mais le « WPA2 » reste le protocole de référence pour un réseau Wi-Fi sûr et cryptographié. Si votre réseau domestique n’est pas sécurisé par le « WPA2 », vous devez accéder à la page des paramètres de votre routeur pour la configurer.

Utiliser un mot de passe sûr

L’une des erreurs de gestion du réseau domestique les plus fréquentes est d’utiliser le mot de passe par défaut (souvent réduit à « admin » ou « 1234 »). Changez ce mot de passe et choisissez-en un suffisamment complexe.

Désactiver la gestion à distance du routeur

En général, la gestion à distance du routeur est désactivée par défaut. Assurez-vous qu’il en est bien ainsi, sinon désactivez la fonction de gestion à distance susceptible d’exposer votre réseau Wi-Fi aux regards indiscrets.

Protéger son ID

En principe, un routeur sans fil transmet le nom du réseau Wi-Fi (appelé ID) à tout le monde. Désactivez cette option en décochant la case correspondante dans les paramètres de configuration. L’identification de votre réseau sera beaucoup moins aisée. Dans ce cas, vous devrez toutefois taper votre code chaque fois que vous connecterez un appareil à votre réseau.

Ne pas utiliser le réseau « invité »

À moins que vous ne l’utilisiez, désactivez le réseau « invité », à savoir le réseau utilisé pour permettre à d’éventuels invités d’accéder à votre connexion sans fil.

Ne pas connecter plusieurs dispositifs entre eux

Les routeurs sans fil les plus modernes prennent en charge plusieurs protocoles afin de connecter automatiquement les dispositifs entre eux. Désactiver les protocoles non utilisés permet de réduire le risque d’intrusion.

Mettre à jour les firmwares (micrologiciels)

Le firmware est un programme qui permet au dispositif de fonctionner en mettant en contact matériel et logiciel. Mettez périodiquement à jour les micrologiciels des routeurs. Téléchargez pour cela la dernière version des micrologiciels mise en ligne sur les sites officiels des fournisseurs afin de réduire la vulnérabilité de votre réseau.

Installer le routeur à un endroit stratégique

Le signal d’un réseau sans fil se propage dans toutes les directions. Si votre routeur se trouve à proximité du mur qui sépare votre appartement de celui du voisin, il est probable que le signal se diffuse jusque chez lui. Éloignez le routeur de la route et des espaces communs avec d’autres maisons.

Désactiver le signal Wi-Fi lorsqu’il n’est pas utilisé

Lorsque vous vous connectez à Internet via un câble, désactivez le Wi-Fi du routeur : le réseau câblé est beaucoup plus sûr. En cas d’absence prolongée, éteignez votre routeur.

Mettre constamment à jour son antivirus

Une alternative peut être celle d’utiliser un logiciel qui dispose d’une base de données de malware actualisée.

Articles susceptibles de vous intéresser