Comment éduquer ses enfants à l’argent ?

Si vous êtes déjà parent, vous avez certainement connu un jour ou l’autre la situation suivante : en parcourant les allées d’un magasin avec votre jeune enfant, celui-ci s’arrête soudainement devant un jouet, vous supplie d’acheter l’objet de ses convoitises et, devant votre refus, pique une crise. Vous avez beau lui expliquer que ce jouet est trop cher, rien n’y fait et l’enfant pleure de plus belle. Faut-il pour autant céder à ses désirs ? Certainement pas. Eduquer son enfant à l’argent est possible et même souhaitable. Comment ? Voici six manières d’apprendre à votre enfant la valeur de l’argent.

Expliquez à votre enfant qu’il ne peut pas tout avoir

Quand votre enfant exprime sa frustration par de la colère comme dans le cas évoqué ci-dessus, il ne sert à rien de lui parler d’argent. Attendez plutôt qu’il soit calme pour lui expliquer qu’il ne peut pas tout avoir, qu’il faut faire des choix dans la vie et que vous aussi, vous ne pouvez pas vous acheter tout ce que vous désirez.

Ne cédez surtout pas à la tentation de lui offrir le jouet parce que vous avez peur de le décevoir. Ce serait lui rendre un mauvais service et vous ne vous en sortirez pas car l’enfant en voudra toujours plus. Il y a des gestes tout simples qui, même s’ils sont gratuits, apportent tout autant de bonheur à votre enfant comme un bisou, un câlin, un temps partagé ensemble ou un mot d’amour.

Apprenez-lui la différence entre les besoins et les désirs

Souvent influencé par ses copains et les publicités qu’il voit quotidiennement à la télévision, votre enfant – comme tous les autres enfants d’ailleurs – a de nombreux désirs. Mettez-le à l’épreuve chaque fois qu’il vous manifeste le souhait d’avoir un objet. Demandez-lui s’il en a vraiment besoin et si oui, pourquoi. Peut-il vivre sans cet objet ? Va-t-il l’utiliser longtemps ou s’en lasser rapidement ?

Montrez-lui comment vous prévoyez votre budget

Il n’est pas nécessaire de parler avec votre enfant du montant de votre salaire ou du prix du loyer mais bien de lui faire comprendre que, dans la vie, il faut payer certaines choses indispensables pour être en bonne santé et grandir et que, s’il reste des sous, vous pouvez alors décider d’acheter des choses pour vous faire plaisir. Il ne suffit pas d’aller à la banque ou au guichet automatique pour avoir de l’argent ; vous devez travailler, épargner l’argent gagné et planifier vos achats. En lui montrant la manière dont vous prévoyez votre budget et en insistant sur la nécessité d’épargner avant de dépenser, vous donnez le bon exemple et incitez votre enfant à prendre dès le départ de bonnes habitudes.

Faites-le participer à vos achats

Quand vous faites vos courses, emmenez-le avec vous et montrez-lui le prix des articles. Et, pour les petits achats, faites-le payer et récupérer lui-même la monnaie. De cette manière, il comprendra plus facilement la valeur de l’argent.

Donnez-lui le sens de l’épargne

Et pour cela, rien ne vaut la bonne tirelire. Même si elle peut paraître désuète à l’heure où l’argent se démonétise de plus en plus, elle a une indéniable valeur éducative. Elle enseigne à votre enfant la valeur de chaque pièce et la manière dont les sommes peuvent s’accumuler. Par la suite, en ouvrant pour lui un compte en banque, l’enfant comprendra que l’argent qu’il a accumulé est en lieu sûr.

Dédramatisez par le jeu l’importance de l’argent 

Pour motiver votre enfant, privilégiez la simplicité, essayez de garder un côté ludique et dédramatisez surtout l’importance de l’argent. Montrez-lui par des jeux et des récompenses qu’en gérant intelligemment son argent, il pourra le faire fructifier et en profiter. Ainsi, pour l’inciter à épargner, proposez-lui de mettre toutes ses pièces inférieures à 1 € dans un bocal transparent au lieu d’une tirelire. Il verra de cette manière son petit capital grossir sous ses yeux et ses efforts se matérialiser jour après jour. Une fois le bocal plein, proposez-lui de décider librement de ce qu’il veut en faire.

Même faire un budget peut être amusant avec un peu d’imagination. Demandez-lui, par exemple, de trouver un emploi fictif (trouvé dans n’importe quel journal avec le salaire alloué) et un appartement ou une maison. Il doit ensuite noter toutes les dépenses à faire pour vivre (électricité, internet, câble, meubles, divertissement, etc.) et calculer la différence entre revenus et dépenses.

En suivant ces conseils, vous donnerez à votre enfant de bonnes bases pour l’avenir. Une fois devenu adulte, il aura toutes les chances d’avoir un rapport plus sain et plus équilibré envers les finances.

Articles susceptibles de vous intéresser