A quoi sert le TAEG ?

Comparer les conditions d’emprunt qui vous sont proposées par une banque ou un établissement de crédit n’est pas toujours une tâche facile. Les propositions sont tellement diverses et variées qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. A quel chiffre faut-il se fier ? Au taux nominal, celui qui est inscrit dans votre contrat de prêt et que vous devrez effectivement payer tous les mois ? Ce n’est pas suffisant. Pour savoir exactement combien vous allez rembourser et comparer efficacement les offres de prêts, vous devez également consulter le TAEG.

Le taux annuel effectif global (TAEG) permet d’évaluer le coût total d’un emprunt immobilier ou d’un crédit à la consommation. Il englobe non seulement les intérêts mais également l’ensemble des frais liés à l’octroi du crédit comme les frais de dossier, d’assurance, de garantie ou d’hypothèque. Il n’inclut pas, par contre, les éventuels frais de notaire dans le cas d’un emprunt immobilier. 

Un outil de comparaison à l’échelle européenne

Avec le TAEG, le coût du crédit se résume à un pourcentage unique, facile à comparer avec d’autres offres concurrentes, que ce soit au Luxembourg ou dans d’autres Etats de l’Union Européenne. Le TAEG est en effet utilisé à l’échelle européenne et se calcule pour tous les organismes de crédit européens selon la même méthode standardisée qui est la suivante : (Montant total à rembourser – Montant de l’emprunt)/Montant de l’emprunt x 12/Nombre total de mensualités = TAEG.

Etant donné que le TAEG représente le taux d’intérêt d’un prêt, il peut à ce titre être fixe, variable ou révisable. Un TAEG fixe permet d’avoir des mensualités constantes sur toute la durée du prêt. Dans le cas du TAEG variable, les mensualités peuvent varier à la hausse ou à la baisse en fonction d’un indice de référence. Quant aux prêts à TAEG révisable, ils proposent souvent des mensualités plus basses en début de remboursement mais celles-ci peuvent augmenter au fil du temps.

Il existe également un TAEG pour les découverts bancaires. Ces intérêts débiteurs TAEG, plus communément appelés agios, représentent le taux d’intérêt des sommes que la banque prête aux comptes à découvert. Ce TAEG est, par contre, plus difficile à calculer – et donc à comparer - car il est techniquement impossible de le connaître à l’avance puisque le montant et la durée ne sont connus qu’à posteriori.

Dans certains pays européens comme chez nos voisins belges et français, le TAEG ne peut pas dépasser un taux d’usure (ou un coût maximum du crédit), c’est-à-dire un seuil au-delà duquel un prêt ne peut pas être accordé. Tout prêteur dépassant cette limite s’expose à des poursuites judiciaires.

Une comparaison prix « tout compris » ou presque

Cela étant, même si le TAEG est un indicateur très utile, restez néanmoins attentif à toutes les dimensions des offres de crédit. Quand on vous dit que le TAEG est un véritable comparateur de prix « tout compris », ce n’est pas tout à fait exact. Ainsi ne sont pas intégrés dans le TAEG les assurances incluses de manière facultative dans les offres ainsi que certains aspects non négligeables des conditions d’emprunt comme les possibilités de différés ou les pénalités éventuelles en cas de remboursement anticipé.

En résumé, jetez un œil averti sur les TAEG qui vous sont proposés mais ne négligez pas pour autant les autres paramètres.

Articles susceptibles de vous intéresser