ING News

Luxembourg, 02-02-2018

L'économie collaborative au Luxembourg engendre 556 € de revenus

Les résidents luxembourgeois semblent s’accorder sur le fait que l’économie collaborative est bénéfique à l’environnement. En effet, selon la dernière étude d’ING, 69% des sondés sont de cet avis. Environ 2 résidents luxembourgeois sur 3 pensent que prendre part à l’économie collaborative leur permettrait de faire des économies, mais la même proportion de personnes avoue être dérangée par le fait que d’autres personnes utilisent leurs biens, ce qui constitue une véritable barrière à l’entrée. Néanmoins, 22% des personnes interrogées pensent s’investir davantage dans l’économie collaborative à l’avenir, contre 20% en 2015.

Comme l’illustre l’infographie, la disposition des résidents luxembourgeois à partager ou à emprunter des biens diffère selon les situations. Tandis que plus de la moitié des sondés pourraient emprunter une voiture ou des vêtements, seule 1 personne sur 10 semble disposée à les prêter.

La faiblesse des retombées de l’économie collaborative en termes de revenus pourrait expliquer en partie le peu de succès dont elle bénéficie au Luxembourg, en comparaison avec d’autres pays européens. En 2016, la moyenne européenne des revenus provenant de l’économie collaborative s’établissait à 1 595 €, l’Italie s’imposant en chef de file avec plus de 3 000 €, tandis que le Luxembourg, loin derrière, n’engendrait que 556 €.

Depuis 2015, le nombre de sondés s’estimant familiers avec le concept d’économie collaborative est passé de 24% à 30%. Ce chiffre devrait prendre de l’ampleur à mesure que les initiatives se développent dans le pays.

ING Communication

How can we help?

Call us

Monday to Friday from 8:15 am to 5:30 pm.

Send us an email

Send your request to our Contact Center.

Visit us

A complete network of ING branches for your convenience.

Make an appointment

Book an appointment in just a few clicks.