Que sont les investissements responsables et durables ?

Toute entreprise souhaite être verte, éthique, responsable, engagée socialement, etc. Est-ce possible ? Et les investissements responsables et durables font-ils réellement une différence ? Vous êtes-vous déjà demandé que racontaient toutes les histoires sur les ISR et ce quelles signifiaient exactement ? En savoir plus.

Qu'est-ce que les ISR ?

Le sigle ISR était à l’origine associé aux « Investissements socialement responsables », mais depuis lors, le terme a évolué et couvre désormais la notion de développement durable. Par conséquent, on parle maintenant davantage d’ « Investissements responsables et durables ».

Il n’existe toutefois pas de définition unique sur ce que sont exactement les « ISR ». Cela s’explique principalement par la large diversité des origines culturelles des investisseurs, ainsi que par leurs croyances et motivations individuelles. Au cours d’une discussion sur les ISR dans un forum, il ne serait pas étonnant qu’un ou plusieurs des termes suivants soient employés : "éthique" , "vert" , "impact" et "propre" . Selon Wikipédia, les ISR, également connus sous le nom d’investissements éthiques, « verts », engagés socialement ou durables, sont tout type de stratégie d’investissement prenant en considération tant le retour financier que le bien social.

Malgré un certain manque de clarté au niveau de la définition des ISR, un élément ressort. Une récente étude d’Eurosif (le Forum Européen pour l’Investissement Responsable) a montré la croissance significative des stratégies d’investissement responsables au cours de ces cinq dernières années. Il peut être surprenant de constater que cette hausse se produit au cours d’une période d’austérité croissante et de difficultés pour stimuler la croissance économique. Dans un tel environnement économique incertain, il semble que les investisseurs se tournent davantage vers des stratégies de croissance vertes, durables et responsables.

Certaines de ces stratégies utilisées par les investisseurs se basent sur l’exclusion et/ou la suppression de certains types de titres dans un portefeuille basé sur une large gamme de critères éthiques, tels que l’exclusion des investissements directs dans des sociétés fabriquant des armes ou très polluantes. D’autres stratégies consistent à investir activement dans des activités et sociétés considérées comme ayant un impact social positif.

Il apparaît que les investissements suivent réellement une tendance plus générale. Lorsque l’on demande à tous les citoyens de recycler leurs déchets et d’économiser l’énergie, il semble logique que les investisseurs, aussi bien institutionnels que privés, aient le sentiment de devoir se concentrer sur des sociétés et activités engagées socialement et pas sur celles qui vont à l’encontre de tous ces efforts.

Pour vous, en tant qu’investisseur privé, il s’agit d’un choix purement personnel. Si vous soutenez fermement le développement durable, n’hésitez pas à vous renseigner sur les investissements ISR auprès de votre banquier.