La protection des données, c’est quoi ?

Le 28 janvier prochain marquera le 10e anniversaire de la Journée de la protection des données, une initiative visant à promouvoir la cybersécurité lancée par le Comité des ministres du Conseil de l’Europe. Voici quelques conseils pour protéger vos données sur Internet …

Protégez votre ordinateur et votre navigateur

C’est indispensable. Si vous travaillez sur un PC, veillez à utiliser un antivirus et un anti-spyware à jour. Que vous utilisiez un Mac ou un PC, téléchargez toujours les derniers correctifs de sécurité pour que votre système d’exploitation soit à jour.

La protection de votre connexion Internet est également essentielle. Veillez à protéger votre wifi à l’aide d’un mot de passe et à modifier le nom de votre réseau par défaut. Lorsque vous vous connectez à des réseaux wifi publics, réfléchissez à deux fois aux informations que vous faites circuler dessus. Pour plus de protection, vous pouvez utiliser HotSpot Shield, un programme qui évalue la sécurité des réseaux publics.

Définissez un mot de passe différent pour chacun de vos comptes en ligne

Il est plus simple de n’avoir qu’un seul mot de passe à mémoriser, c’est certain. Mais, en la matière, facilité ne rime pas avec sécurité. Souvenez-vous du piratage des comptes LinkedIn et Twitter, ces vols de mots de passe à grande échelle montrent bien en quoi avoir un seul mot de passe n’est absolument pas judicieux. Si le mot de passe et l’adresse e-mail que vous utilisez pour un compte tombent entre les mains d’une personne malintentionnée, celle-ci pourra essayer de s’en servir pour se connecter à d’autres sites. Par conséquent, définissez un mot de passe différent pour chaque site.

Veillez également à choisir des mots de passe difficiles à deviner. Il est recommandé d’associer des lettres majuscules et minuscules ainsi que des chiffres, la plupart des sites Internet l’imposent d’ailleurs. Cliquez ici pour tout savoir sur la création de mots de passe sûrs. Enfin, protégez votre téléphone avec un mot de passe. Véritable mini-ordinateur, votre smartphone peut contenir autant, voire plus, de données personnelles que votre ordinateur portable ou de bureau.

Protégez vos données personnelles

À l’heure actuelle, les tentatives de phishing représentent l’une des principales menaces pour la sécurité en ligne. Prenant la forme d’e-mails envoyés par des entreprises, des organisations, voire des administrations, ces e-mails frauduleux visent essentiellement à obtenir les identifiants et mots de passe. Pour éviter d’être victime de phishing, adoptez les bons réflexes!

Evitez également d’en dire trop sur les réseaux sociaux ! Nos profils en disent souvent bien trop pour permettre à des hackers de décrypter nos mots de passe ou de répondre aux questions de sécurité posées par les outils de réinitialisation de mot de passe. Verrouillez vos paramètres et n’acceptez pas en ami toutes les personnes qui vous contactent.

Réfléchissez avant de cliquer sur un lien

Sur Internet, cliquer sur des liens est un véritable réflexe, mais il faut faire preuve de prudence avant de cliquer sur ces lignes de texte. Il est très facile de créer un modèle qui ressemble à un site commercial existant et d’y intégrer des liens sur lesquels on clique facilement, puis d’accéder à votre ordinateur ou à vos comptes en ligne.

Gardez un œil sur vos comptes bancaires

Le vol est l’objectif d’un grand nombre de fraudes et piratages en ligne. Vérifiez donc chaque semaine vos comptes bancaires et vos relevés de carte de crédit. Surveillez également vos relevés de compte pour détecter les débits suspects. À l’heure actuelle, de nombreuses banques vous permettent de recevoir des alertes sur votre téléphone ou via votre boîte mail en cas de mouvements inhabituels sur votre compte. Les cartes de paiement spéciales réservées à un usage sur Internet permettent également de réduire les risques liés aux achats en ligne.

Et, puisque nous parlons achats, lorsque vous commandez un produit sur Internet, veillez à le faire depuis un site légitime. Avant de saisir vos coordonnées bancaires, vérifiez que la mention HTTPS apparaît dans la barre d’adresse, précédée d’une icône représentant un petit cadenas. Si vous n’êtes pas certains qu’un site est sûr, lancez une recherche sur Internet pour voir si d’autres personnes ont rencontré des problèmes.

J’espère que certaines de ces astuces vous seront utiles. De manière générale, faites preuve de bon sens, vous éviterez ainsi de nombreux problèmes. Si, vous êtes malgré tout victime d’une fraude en ligne, contactez votre fournisseur d’accès Internet ou la CNPD (Commission nationale pour la protection des données).

Articles susceptibles de vous intéresser