Comment fonctionnent les taux de change ?

Depuis l’introduction officielle des pièces et des billets en euro le 1er janvier 2002 dans les douze pays de la zone euro (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas et Portugal) et son adoption progressive par d’autres pays de l’Union européenne (Slovénie, Chypre, Malte, Slovaquie, Estonie, Lettonie, Lituanie), peu d’entre nous se souviennent encore comment fonctionnait le taux de change entre les monnaies nationales avant l’arrivée de la monnaie unique. Cela peut pourtant s’avérer très utile, surtout si vous comptez voyager à l’étranger dans un pays qui n’utilise pas l’euro. Explications

Taux fixe ou flottant ?

Le taux de change d’une devise correspond à la valeur de cette monnaie par rapport à une autre monnaie. Ce taux de conversion d’une monnaie dans une autre est aussi appelé « parité de monnaie ». Comme les actions cotées en Bourse, les différents taux de change sont fixés sur le marché des changes (Forex) et varient en permanence en fonction de l’offre et de la demande. Si la demande dépasse l’offre parce que les entreprises d’une zone monétaire se portent bien sur les marchés et que les investisseurs ont confiance dans la monnaie correspondante, le cours de la monnaie augmente. Et inversement : si les vendeurs sont plus nombreux que les acheteurs parce que les sociétés de la zone en question se portent moins bien ou que les pays de ladite zone connaissent des problèmes politiques, le prix de la monnaie correspondante va baisser.

Ce système d’achat-vente des monnaies est le principe de fonctionnement des taux de change dits flottants. La plupart des devises appliquent ce principe. C’est notamment le cas de l’euro et du dollar dont les taux de change fluctuent quotidiennement. D’autres Etats préfèrent fixer eux-mêmes la valeur de leur monnaie par rapport à un étalon (souvent une monnaie comme le dollar ou l’euro ou un panier de monnaies). La Chine, par exemple, procède de cette façon avec sa devise, le yuan ou renminbi. On parle alors de taux fixe

L’instrument financier le plus actif et le plus traité dans le monde est le taux de change euro/dollar qui correspond à la valeur de l’euro par rapport au dollar américain. Cet indicateur est suivi en permanence dans les milieux économiques et financiers et par les médias du monde entier. Ces deux devises sont les plus échangées sur le marché des changes et vous pouvez les changer à peu près partout aux quatre coins de la planète.

Taux d’achat ou de vente ? 

Si vous voulez voyager en dehors de la zone euro, il vous faudra échanger vos euros auprès d’une banque ou d’un bureau de change. Deux taux de change sont dans ce cas à distinguer : le taux de vente qui correspond à la vente de devises étrangères contre la devise locale et le taux d’achat qui correspond au rachat de devises étrangères contre la devise locale. Ainsi, si vous voulez aller aux Etats-Unis, vous allez changer vos euros contre des dollars américains au taux de vente. Quand vous rentrerez des Etats-Unis avec vos dollars américains, vous les échangerez contre des euros au taux d’achat. Evidemment, ce sera exactement l’inverse si vous procédez à ces deux opérations sur le territoire américain, l’euro n’étant plus la devise locale, mais bien étrangère : rachat d’euros au taux d’achat et vente de dollars au taux de vente.

Les choses se compliquent un peu si vous voulez échanger une monnaie étrangère contre une autre monnaie étrangère. Imaginons que vous êtes au Luxembourg et que vous vouliez échanger des livres britanniques contre des dollars américains. Il vous faudra, dans un premier temps, échanger vos livres britanniques contre des euros au taux d’achat puis acheter des dollars américains au taux de vente. 

Attention aux frais de commission et aux marges !

Soyez également attentif aux frais de commission – ceux-ci peuvent parfois fortement varier d’un organisme financier à un autre – et choisissez bien l’endroit où vous allez changer votre argent. S’il s’agit d’une monnaie internationale, faites-le plutôt au Luxembourg où les taux seront probablement plus intéressants que sur place. Si vous partez dans un pays exotique, mieux vaut effectuer le change là-bas et ne prendre que le minimum vital. Soyez également prudent avec la carte de crédit : une marge sera également appliquée. En cas de doute, renseignez-vous auprès de votre agence bancaire.

Articles susceptibles de vous intéresser