Titulaires du permis de conduire : rouler en toute légalité au Luxembourg 

Il est possible d’explorer la ville de Luxembourg simplement en se baladant, mais une découverte plus aventureuse nécessitera une voiture et un permis de conduire valable. Quelles sont les choses que les visiteurs étrangers doivent savoir pour conduire légalement au grand-duché ?

Un permis délivré par un autre État membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen est valable au Luxembourg. Le grand-duché a introduit le permis de conduire européen standard en janvier 2013. Toutefois, il est préférable de faire enregistrer votre permis auprès de la Société nationale de circulation automobile (ou SNCA), au cas où vous auriez besoin de le remplacer. Les citoyens des pays non membres de l’UE peuvent continuer à conduire avec leur permis existant pendant 12 mois. Au-delà de cette période, ils devront l’échanger contre un permis luxembourgeois.

Les personnes n’ayant pas de permis de conduire, qui souhaiteraient obtenir un permis au Luxembourg pour la première fois, devront passer un examen théorique, pour tester leurs connaissances du code de la route, avant de pouvoir commencer les leçons de conduite pratiques. Les deux examens peuvent être passés en anglais.

Les candidats au permis de conduire doivent être âgés d’au moins 16 ans pour les motos de faible puissance ou 17 ans et six mois pour les voitures, bien qu’ils ne puissent pas obtenir le permis avant l’âge de 18 ans.

La relative simplicité du système luxembourgeois fait du pays un endroit privilégié pour l’apprentissage de la conduite par rapport à ses voisins, comme la France, où le système est réputé difficile, trop bureaucratique et excessivement cher.

Auto-écoles

Toute leçon de conduite et préparation doit être effectuée par le biais d’une école de conduite agréée et les candidats devront fournir différents documents, tels qu’un justificatif de domicile, un certificat médical et une photo d’identité.

L’apprentissage de la conduite commence par des cours théoriques suivis d’un examen écrit ou oral. Les candidats apprennent le code de la route du Luxembourg, avec les outils pédagogiques fournis par l’école de conduite. Ils doivent réussir le test théorique avant de pouvoir passer à la partie pratique constituée d’un minimum de 16 heures de conduite sur route avec un moniteur, suivies d’un examen pratique d’une heure.

Des règles spécifiques s’appliquent aux jeunes conducteurs pendant leurs deux premières années de conduite. Après avoir passé l’examen, les candidats reçoivent un permis probatoire imposant un certain nombre de restrictions, telles que des limitations de vitesse et une alcoolémie réduites.

Les candidats titulaires d’un permis probatoire doivent effectuer un stage obligatoire entre trois mois (ou après avoir conduit 3 000 km au minimum) et deux ans, au Centre de Formation pour Conducteurs, ou CFC, afin d’obtenir un permis définitif.

Les règles de conduite du Luxembourg sont identiques à celles de la plupart des pays européens. La vitesse est limitée à 50 km/h en zone urbaine, à 90 km/h sur route hors agglomération et à 130 km/h sur autoroute ou 110 km/h par temps de pluie ou mauvaises conditions météorologiques, comme c’est le cas en France. En Belgique, la limitation est fixée à 120 km/h.

Les excès de vitesse entraînent des amendes immédiates. Le taux d’alcool limite est de 50 mg pour 100 millilitres de sang, taux identique à celui de la France, mais inférieur à la limite de 80 mg appliquée au Royaume-Uni. Pour les titulaires d’un permis probatoire, la limite est de 20 mg.

Muni d’un permis de conduire valide, vous pourrez explorer librement les grandes régions d’Europe, avec Francfort, Bruxelles, Amsterdam, Paris et Cologne à quelques heures de voiture seulement et la Suisse, le sud de la France et le nord de l’Italie à peine plus éloignés. Bonne route !

Articles susceptibles de vous intéresser