La vie est-elle si chère au Luxembourg ?

Le coût de la vie est peut-être élevé au Luxembourg, mais est-il relativement élevé par rapport à celui de plusieurs pays voisins, comme certains le prétendent ? Comme d’habitude, la réponse doit être nuancée. Si vous ne tenez compte que du logement, de la nourriture ou des vêtements, le Luxembourg n’est pas à exactement le pays le moins cher ; cependant, en tenant compte des dépenses quotidiennes, il est loin d’être celui où la vie est la plus chère en Europe.  

S’appuyant sur 2 398 000 prix mis à jour presque quotidiennement et saisis par 267 500 contributeurs, Expatistan est un indice du coût de la vie international et collaboratif qui permet de comparer les coûts de la vie de 255 pays et de 2 269 villes du monde entier. Selon l’indice mondial des prix établi par Expatistan, Luxembourg se classe 14e, loin derrière le peloton de tête constitué des Bermudes, de l’Islande, de la Suisse et de la Norvège. Par rapport à ses voisins européens, le coût de la vie au Luxembourg est 19 % et 17 % plus élevé qu’en Belgique et en Allemagne respectivement, et à peu près le même qu’en France, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. 

En dehors des dix villes les plus chères du monde

Expatistan révèle également que Luxembourg-Ville, où vivent la majorité des expatriés et des nouveaux arrivants, n’est pas si chère que ça si on la compare à d’autres villes du monde. La capitale luxembourgeoise se classe 34e selon l’indice mondial des prix – le coût de la vie est plus élevé à Hamilton (Bermudes), à Reykjavik (Islande), à Genève (Suisse) et à San Francisco (États-Unis) – et 13e selon l’indice européen des prix. Des villes comme Londres, Oslo, Dublin, Paris, Copenhague et Amsterdam sont plus chères que Luxembourg-Ville (respectivement de 29 %, 27 %, 15 %, 13 %, 11 % et 6 %). Même en consultant d’autres sources comme Worldwide Cost Living Report 2018 publié par l’Economist Intelligence Unit ou le Mercer 2017 Cost of Living Rankings, Luxembourg-Ville reste en dehors du top dix des villes les plus chères du monde et d’Europe[1].

Bien entendu, ces données ne signifient pas que le Luxembourg est plutôt bon marché. Il va sans dire que les prix des biens de consommation et des services – surtout à Luxembourg-Ville - sont à un niveau relativement élevé, au-dessus de la moyenne européenne. Selon Expatistan, par rapport à des villes comme Amsterdam, Paris, Londres, Bruxelles et Berlin, il faut payer davantage à Luxembourg-Ville pour acheter des produits d’hygiène, de la nourriture (restaurants et épicerie) et des vêtements, et se loger (excepté Paris et Londres où les prix sont 7 % et 18 % plus élevés).

Des prix plus bas dans certains domaines

Le niveau des salaires est quant à lui comparable. Le salaire minimum de 1 998,59 € par mois (2017) et le salaire net moyen de 46 731 € (2017) au Luxembourg sont les plus élevés d’Europe. Il n’est pas surprenant que Grand-Duché dispose du plus grand pouvoir d’achat par habitant au sein de l’Union européenne : 30 499 € contre 22 239 € en Allemagne, 19 537 € en France et 19 198 € en Belgique (Gfk Purchasing Power Europe 2017). Le système de santé au Luxembourg, s’il est peut-être plus cher que celui des pays voisins, est l’un des meilleurs en Europe et repose sur le remboursement, qui varie de 80 à 100 % ! Par ailleurs, il existe certains domaines au Luxembourg où les prix sont inférieurs à la moyenne : boissons alcoolisées, tabac et électronique grand public (télévisions, smartphones, lecteurs DVD, appareils photo, etc.). Le transport, y compris les véhicules personnels, le carburant et les transports publics, sont également très abordables au Luxembourg par rapport aux autres pays européens : de -19 à -33 % en moyenne en comparaison avec la Belgique, la France et l’Allemagne.

Si les services de garde d’enfants peuvent s’avérer très coûteux au Luxembourg, ce n’est pas le cas du système d’enseignement. Les écoles du pays sont majoritairement contrôlées par l’État et gratuites pour les résidents affiliés à la sécurité sociale. Bien entendu, si vous choisissez une école privée ou internationale, vous devrez mettre la main à la poche[1]. Selon le rapport annuel 2017 du réseau Euridyce de la Commission européenne, les frais universitaires au Luxembourg tournent autour de la moyenne européenne - de 400 à 800 € par an pour le premier cycle et 400 € par an pour le second. En outre, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche accorde une bourse de base de 2000 € à l’ensemble des étudiants (une bourse mobilité de 2 450 € par an est réservée aux étudiants suivant des études supérieures en dehors des frontières nationales de leur pays de résidence) et environ 62 % des étudiants résidents ont reçu une bourse sur critères sociaux en 2014/15 (entre 1 000 et 3 800 par an). À titre de comparaison, les étudiants d’Angleterre engagent des frais nettement supérieurs (environ 10 000 par an pour le premier cycle) et aucune bourse n’est versée aux nouveaux arrivants depuis septembre 2016.

En fin de compte, la vie au Luxembourg est-elle si chère ? Non, et ce, pour une seule et bonne raison : le taux de Luxembourgeois qui sont satisfaits de leur vie est supérieure à la moyenne des pays de l’OCDE, selon la dernière édition l’indicateur du vivre mieux de l’OCDE, et ça, ça n’a pas de prix ;-).

 

[1] Cependant, le podium des villes les plus chères du monde est différent : Singapore, Paris et Zürich selon l’Intelligence Economist Unit ; Luanda, Hong Kong et Tokyo selon Mercer.

[2] Pour obtenir de plus amples informations, consultez notre précédent article « Dans quel établissement scolaire faut-il inscrire vos enfants ? ».

 

 

My Money

Articles susceptibles de vous intéresser